Déco DIY

Tissage végétal : Craspedia, Anthurium & Eucalyptus

tissage vegetal 2

Septembre touche à sa fin, l’été indien fait place tout doucement à l’automne. Plus les années passent, plus je me rend compte que j’adore cette saison. Il fait un peu plus frais, la nature se colore de teintes mordorées. On ressort les collants, les jolies robes d’automne et les bottines. Et tout d’un coup, arrive l’envie de rendre son intérieur un peu plus douillet. Petit plaid et coussins tout doux, tasse de thé et tricot… Pour ma part, j’ai décidé de revisiter le tissage végétal pour décorer ma salle à manger.

Plus d’un an et demi après mon premier tissage végétal, j’ai eu de nouveau envie de mixer laine et feuillages dans une création beaucoup plus grande grâce à mon nouveau métier à tisser XL !

Je l’imaginais déstructuré et coloré. J’ai d’abord sélectionné le végétal soigneusement, afin d’être sûre que le tissage garde sa belle allure pendant longtemps. J’ai misé sur des valeurs sures : l’Eucalyptus et le Beargrass. Depuis longtemps, j’avais l’idée d’utiliser le Craspedia, cette petite boule jaune au bout d’une tige rigide, qui tient miraculeusement des mois sans perdre sa jolie couleur ! La pièce maitresse de ma création : une grande feuille d’Anthurium, comme tout juste posée sur le tissage.

Pour la laine, j’ai totalement mixé les couleurs et les tailles ! Jaune moutarde, bleu canard, rose pale, doré… Pour choisir les assortiments de couleurs, c’est très simple : je les poses toutes en tas, et si c’est harmonieux alors on y va !

TISSAGE-VEGETAL-1TISSAGE-VEGETAL-2

 

Comme pour tous les tissages, commençons par le fil de chaîne. Je l’ai pris assez épais, il ne faut pas oublier que ce sont des feuillages assez rigides qu’il devra supporter. Pour la même raison, j’ai décidé de ne pas doubler la trame, afin de faciliter le placement du végétal pendant le tissage.

TISSAGE-VEGETAL-3TISSAGE-VEGETAL-4TISSAGE-VEGETAL-5

 

Une fois le fil de chaîne posé, c’est parti ! Ce métier à tisser, en plus d’être XL, est hyper pratique car il peut se poser façon pupitre ! C’est vraiment agréable de tisser.

TISSAGE-VEGETAL-7

TISSAGE-VEGETAL-8

 

Quand vient l’heure d’intégrer le feuillage dans mon tissage végétal, je me sert d’une navette pour écarter les fils et éviter d’abimer les feuilles.

TISSAGE-VEGETAL-10TISSAGE-VEGETAL-11TISSAGE-VEGETAL-12TISSAGE-VEGETAL-14

 

Et puis j’ai commencé à m’amuser… Si je puis dire ! Je suis plutôt psychorigide comme fille. J’aime les truc symétriques, parallèles, alignés… Alors quand je décide de faire un tissage complètement déstructuré, je suis un peu perturbée au début ! Et puis le plaisir reprend vite le dessus 🙂

J’ai expérimenté plein de techniques différentes, des franges, des boucles, des tresses, du « 1 dessus & 3 dessous » et l’effet général est plutôt réussi !

TISSAGE-VEGETAL-15TISSAGE-VEGETAL-16TISSAGE-VEGETAL-21TISSAGE-VEGETAL-36TISSAGE-VEGETAL-37

 

Quelques petites touches de jaune avec le par-ci par-là avec le Craspédia, une petite teinte gris bleuté avec l’eucalyptus…

De part sa taille, ce tissage végétal m’a pris énormément de temps. Je l’ai même abandonné quelques semaines pendant les vacances, et ce fut un plaisir de le retrouver ! L’eucalyptus avait joliment séché, et du coup n’apportait pas le volume que j’attendais. Alors direction le fleuriste pour racheter quelques branches, que j’ai rajouté sur le tissage, lui donnant ainsi un côté plus champêtre.

Pour la feuille d’Anthurium, je ne l’ai pas intégrée pendant le tissage car elle allait me gêner pour la suite. J’ai glissé une branche à l’endroit ou je devais passer la tige de la feuille, ce qui m’a permis de l’intégrer facilement une fois le tissage terminé !

Voici venu l’heure des finitions, le moment que j’aime le moins, je dois l’avouer. Mais, on ne peut pas y couper !

TISSAGE-VEGETAL-22TISSAGE-VEGETAL-23TISSAGE-VEGETAL-24TISSAGE-VEGETAL-32

 

Et voilà le résultat !

Nous l’avons accroché dans ce carré gris (présent dans la salle à manger quand nous avons acheté l’appartement…) qui semble parfaitement fait pour l’accueillir.

Carrément fière de ce tissage végétal, à la fois coloré et naturel, très travaillé et pourtant un peu « fou-fou » comme vous dîtes, vous les français. (Bisous Matthieu)

TISSAGE-VEGETAL-25TISSAGE-VEGETAL-27TISSAGE-VEGETAL-34TISSAGE-VEGETAL-31

TISSAGE-VEGETAL-26

*Un enorme merci à mon photographe de l’ombre, mon moustachu a encore assuré niveau photos*

Vous en pensez quoi ?!

Je crois bien qu’un atelier tissage végétal se prépare sur Angers pour cet automne… ça vous dit ?!

Bisous les copains

caro-in-the-sixties

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous devriez également aimer

1 commentaire

  • Répondre
    Gaəlle
    29 septembre 2017 at 12 h 51 min

    Mon dieu Caroline j’avais un chez moi je te le prendrais direct *.*
    Je retire tout ce que j’ai pu dire précédemment , tu es au diapason de tes tissages. Je suis folle de chaque détails qui le composent. Merci à tes doigts de fées et au photographe qui l’as mis en valeur. Magnifique pièce <3

  • Laisser un commentaire